Critik en séries

Blog sur les critiques et impressions des épisodes de série tv : The oc, grey's anatomy, everwood, le monde joan, house, ugly betty, Lost, FBI portés disparus, boston legal,...

mercredi 4 juin 2008

FBI portés disparus : 6.15 Déjà vu

fbiÇa commence bien et puis à un moment, je ne sais plus trop comment c’est devenu mauvais, à point tel que ça en est devenu drôle. Prenez Jack Malone du FBI. Il s’est fait tirer dessus, laissé pour mort et pourtant il n’a pas encore compris qu’il était trop vieux pour ce genre de conneries. Jenifer Lang crie à l’aide pourchassée par Joe Giusti et voilà notre Jack sorti de l’hôpital avec une tête qui fait peur, des grosses croûtes toutes rouges bien dégueulasses sur le visage, le regard d’un dément. Franchement qui le prendrait au sérieux ? Il ressemble plus à un clochard ivre qu’à un agent du FBI. Il fait d’abord peur à la mère de l’adolescente disparue pour la deuxième fois en moins de 20 ans épisodes. Et je me demande comment personne n’a pensé lui à voler son super téléphone dernière technologie (peut être un Iphone, je ne suis pas un spécialiste). Ça n’aurait pas été difficile vu l’état de ce pauvre homme. Pas étonnant de le voir se faire renverser par le camion du suspect. Mais malgré cela il est toujours vivant, rien n’arrête Jack Malone. Il arrive à retrouver Jenifer grâce à son rêve mystique du diner de l’épisode précédent et tue son kidnappeur/ violeur. Le tout en étant à moitié mort. J’aurai pu être consterné, râler sur le ridicule dans lequel la série s’enfonce. Au contraire, ça m’a vraiment fait marrer et chacune des scènes en compagnie de Jack était un numéro de sitcom bien meilleure que Britney Spears dans " How I met your mother ". Baiser Vivian une première fois ne lui visiblement pas suffi, il fallait qu’il l’humilie une deuxième fois en résolvant la totalité de l’enquête. Je comprend pourquoi James Marsters n’a pas voulu remettre les pieds dans cette galère..

Mais Vivian, elle est cool. Elle n’en veut pas à Jack. Pendant ce temps elle joue au grand chef par intérim. Et pour la première fois depuis au moins deux ans, chaque enquêteur est bien utilisé, chacun à un rôle bien défini et on les voit tous à l’écran de manière plus ou moins équivalente. Ça faisait vraiment plaisir à voir, on retrouve la série telle qu’elle était dans les premières saisons. Ça fait même bizarre vu qu’on y est plus tellement habitué aux petites plaisanteries entre Martin et Danny. Seule Sam se préoccupe de Jack, pendue à son téléphone portable. Son esprit maternel lui joue des tours. Tous les agents sont sur le pied de guerre pour retrouver un homme qui a disparu après trois ans passé dans le coma. Les fausses sont intéressantes mais restent des fausses pistes. L'homme croyant Jay capable de sortir son fils du coma était tout de même marrant. Ce genre de personnage un peu allumé, c'est toujours drôle. La solution est à trouver dans une histoire entre deux frères car entre deux frères il y a toujours une femme dans tout bon soap qui se respecte. On se demande bien pourquoi parler de l’ex maîtresse morte trois ans plus tôt car cela n’a rien à voir avec la disparition. Au plus, ça emmerde son frère qui finira en prison vu qu’il est responsable dans cet accident. Sans qu’on s’y attende, on retrouve le disparu à nouveau dans le coma à l’hôpital. Le docteur déclarant à Martin que dans des cas comme celui là, ça peut souvent se produire. Il y a du avoir un problème dans le découpage de l’épisode car la chute tombe comme un cheveu dans la soupe sans aucun rapport avec le reste de l’histoire. Il aurait au moins valu une deuxième scène pour mettre en scène cette conclusion car sur le moment je n’ai même pas tout saisi. J’ai du me repasser la scène car tout se passe tellement vite qu’on ne comprend pas forcément tout. Dommage car le reste l’histoire tenait debout mais elle se termine dans trop de précipitation.

Il reste trois épisodes à la saison 6. L’intrigue de la traite d’êtres humains est maintenant clôturée définitivement mais on continue de pousser Malone vers un développement psychologique plus sombre. Jack devient de plus en plus une tête brûlée avec ses propres principes, n’écoutant personne si ce n’est lui même. Faisant la justice comme il l’entend. Ironiquement, sans lui, l’équipe d’enquêteurs fonctionne beaucoup mieux et on s’intéresse à tout le monde. Restera maintenant en plus de l’enquête du jour à suivre les dernières développements concernant la grossesse de Samantha Spade. Allez un accouchement pour le season finale me paraît plus que probable.

Bonus : Jack façon retour des morts vivants

bscap429 bscap438

Posté par tao of myself à 17:18 - FBI portés disparus - Permalien [#]