Critik en séries

Blog sur les critiques et impressions des épisodes de série tv : The oc, grey's anatomy, everwood, le monde joan, house, ugly betty, Lost, FBI portés disparus, boston legal,...

vendredi 6 juin 2008

Dirty sexy money : 1.05 The bridge

Dirty sexy money est enfin de retour sur Critik en séries après une petite pause. La saison régulière étant terminée, je reviens vers d’autres séries laissées en suspend. Je l’avais dit, Dirty sexy money, c’est typiquement le genre de série qui met un peu de temps à s’installer. Aujourd’hui nous en sommes au cinquième épisode et la série commence a vraiment bien tourner entre les chamailleries, les secrets, les coups bas. L’histoire commence également à bouger pour l’un ou l’autre personnage. Bref, je commence à m’attacher à cette... [Lire la suite]
Posté par tao of myself à 15:47 - - Permalien [#]

lundi 2 juin 2008

Dirty sexy casting : Génération Bling bling

Si l'argent est la source de tous les maux, les Darling en sont leurs plus fidèles disciples A l'occasion de la diffusion dès ce soir sur Betv (Belgique) de Dirty sexy money, je vous propose un petit dossier sur la série. Vidéos, photos et articles de presse sur la série la plus bling bling de la saison. Les reviews de la série continueront à suivre dès cette semaine sur Critik en série. Promo vidéo : Photos du casting : Peter Krause - Donald Sutherland - Jill Clayburgh William Baldwin -... [Lire la suite]
Posté par tao of myself à 18:56 - - Permalien [#]
lundi 25 février 2008

Dirty sexy money : 1.04 The chiavennasca

Ça prend forme les amis, ça prend forme. La série est de plus en plus agréable, les intrigues comme les personnages s’étoffent et je prend de plus en plus de plaisir à suivre les tribulations de la famille Darling. On oublie l’aspect " problème du jour " devant être réglé par Nick pour se focaliser sur un voyage imprévu en Italie. Un voyage devant être avant tout romantique pour Nick et Lisa et surtout sans Darling. On insiste d’ailleurs bien sur le " No Darlings " et on n’est pas tellement surpris de voir Karen... [Lire la suite]
Posté par tao of myself à 17:41 - - Permalien [#]
samedi 26 janvier 2008

Dirty sexy money : 1.03 The italian banker

Assez moyen comme épisode. On reste une structure assez identique au précédent épisode, on échange juste la séance photo par une vidéo porno d’un des enfants Darling, le reste n’est pas très différent. Mais attention, cela n’en fait pas un mauvais épisode pour autant. Et non, bien au contraire j’ai passé un bon moment avec celui ci même si on n’avance pas des masses. Les intrigues servent avant tout à mieux entrer dans les personnages, à mieux les comprendre à défaut de les trouver plus sympathiques. La porte d’entrée dans... [Lire la suite]
Posté par tao of myself à 17:07 - - Permalien [#]
lundi 7 janvier 2008

Dirty sexy money : 1.02 The lions

Après un pilot prometteur, la série commence peu à peu à se mettre en place et revenir vers les premiers épisodes alors que j’ai déjà vu la suite a du bon car forcément au départ on ne connaît pas les personnages et il est parfois difficile de les cerner. Donc ce petit retour en arrière est nettement profitable car je n’avais pas un super bon souvenir des débuts et finalement en regardant à nouveau ce deuxième épisode je l’ai trouvé vraiment très drôle. Le travail du jour de Nick est super simple. Les Darling ont une séance photo... [Lire la suite]
Posté par tao of myself à 12:44 - - Permalien [#]
samedi 29 septembre 2007

Dirty sexy money : 1.01 Pilot

L’argent est la source de tous les maux, c’est ce que l’on dit. Et quand on voit les Darling on n’est pas loin d’y croire. A la mort de son père, Nick George hérite de la lourde tâche de gérer la vie et les besoins légaux et surtout illégaux de l’une des familles les plus riches et les plus puissantes de New-York. Autrement dit, on nous promet un Dynasty sous extascy, un Brothers and sisters qui aurait fumé du crack si tant est que l’on fume du crack, je ne suis pas du tout spécialiste malgré mes visionnages repétés de séries comme... [Lire la suite]
Posté par tao of myself à 17:00 - - Permalien [#]