Critik en séries

Blog sur les critiques et impressions des épisodes de série tv : The oc, grey's anatomy, everwood, le monde joan, house, ugly betty, Lost, FBI portés disparus, boston legal,...

dimanche 8 juin 2008

Entourage : 3.19 La femme du prince

princeandbrideFin de saison pour entourage. Encore un seul épisode et la saison 3 sera terminée. Medelin peut donc se mettre en place, à condition de voir Vince se sacrifier un peu pour voir son projet aboutir. Le couple de producteur est pour le moins assez bizarre. Dealer de drogue, mafiaso ou homme d’affaire respectable, difficile à dire. On dirait d’ailleurs que le mec met plutôt les 60 millions sur la table pour mettre Vince dans le lit de sa femme. Une intrigue totalement surréaliste et extrêmement drôle surtout pour le twist final. Je pensais que le " prince " allait être reconnaissant à Vince d’avoir repoussé les avances de son épouse et que c’était en fait un test pour voir s’il pouvait lui faire confiance. Mais pas du tout, il ordonne à Vince de monter dans la chambre pour faire l’amour à sa femme comme une vraie star de cinéma. Vraiment très étrange ces deux là.

Autre mésaventure pour Drama en compagnie de Brett Ratner le réalisateur des " Rush Hours ". Comme quoi un passage en télé peut vite relancer la carrière d’un acteur. A condition qu’un assistant ne se plante pas dans les noms des acteurs. Johnny continue de la pas de bol attitude mais il a un culot monstre et finit par obtenir un rôle pour le prochain Rush hours se passant à Paris. Y compris s’il doit payer pour ça. Que ne ferait on pas pour figurer sur le site IMDB. On pourrait reprocher l’aspect bimbo land de la fête chez Ratner mais ça fait partie de l’environnement d’Entourage et puis je ne vais pas m’en plaindre, il ne faut pas exagérer. On entrevoit donc vers où le final se dirige, Vince sur le projet Medellin et Drama en partance pour Paris.

Turtle continue de filer le parfait amour avec Kelly… si seulement Turtle n’avait pas si peur du père de sa copine. Ça donne des moments très savoureux, Turtle regardant sans arrêt sa montre pour ne pas être en retard d’une minute afin de pas déplaire à beau papa. On a presque eu le vrai prénom de Turtle car évidemment il ne s’appelle pas vraiment comme cela. Un mystère digne d’un épisode de Lost en quelque sorte.

Bref on s’amuse, on ne voit pas passer le temps et c’est cela qui est génial avec Entourage. Des petites intrigues qui ne payent pas forcément de mine avec lesquelles on s’amuse. Je le dis souvent mais Entourage est une série cool, pas prise de tête et amusante. On se laisse avant tout porter par l’ambiance sans avoir besoin de grosses intrigues et de gros rebondissements farfelus.

Posté par tao of myself à 18:02 - Entourage - Permalien [#]