Critik en séries

Blog sur les critiques et impressions des épisodes de série tv : The oc, grey's anatomy, everwood, le monde joan, house, ugly betty, Lost, FBI portés disparus, boston legal,...

samedi 7 juin 2008

24 : 6.23 De 4h00 à 5h00

doylejoshLà, on atteint le sommet de l’épisode bouche trou et a un épisode de la fin de la saison cela ne fait pas très bon genre. Je noterai particulièrement Doyle qui passe son temps à attendre Phillip Bauer sur un banc au bord de la plage. Josh essaye bien de faire la conversation mais ce n’est pas comme si l’agent de la cellule avait les capacités de soutenir une grande conversation philosophique avec un gamin de 15 ans. Et le seul moment où il agit, une bombe lui explose en plein visage, au mieux il perdra un œil et au pire les deux. Pas de bol pour sa dame de cœur, Nadia s’empressant de demander de ses nouvelles. Elle n’a vraiment pas de chance, en 24 heures, elle perd ses deux petits amis potentiels. Elle pourra le cas échéant se jeter Stuart, le frère de Milo qui apparaît et disparaît de façon surprenante sans qu’on s’en rende compte. On peut par contre se demander l’intérêt d’introduire ce nouveau personnage à un épisode de la fin. Cela semble plutôt étrange. S’il n’intervient pas du tout dans le dernier épisode, on pourra vraiment crier au gag.

La seule a voir clair dans toute cette histoire, c’est Karen Hayes. Elle sait que Daniels se trompe et elle réactive son mari pour qu’il aille aider Jack. Dans sa grande intelligence, le vice président la fait arrêter, c’est dire son niveau d’incompétence. Il commence d’ailleurs à se rendre compte du poids de la fonction et commence à louer les qualités de Wayne Palmer. Il regretterai presque d’avoir comploté contre lui durant une partie de la saison. Il faudrait peu de choses pour me faire verser une larme et à lui aussi. Heureusement Lennox est plus pragmatique et défend Karen, un fait assez rare pour être souligné.

Du haut de sa plate forme pétrolière en pleine mer, Phillip Bauer continue de comploter, comme d’habitude, et histoire d’avoir un joli cliffhanger, Cheng est de retour. Papy Bauer continue de lui faire confiance, en même temps il n’a pas trop le choix. S’il reste aux USA il risque la peine capitale pour trahison. Il est donc plus intelligent de pactiser avec l’ennemi. En même temps, la Chine n’est pas une destination très à la mode, il aurait pu trouver mieux. De toute manière, il n’aura pas le temps de poser un pied en Chine car son fils va bientôt arriver pour la confrontation finale et ça risque d’aller mal pour le paternel.

On a donc une possible nouvelle guerre américo-russe en ligne de mire, la confrontation Bauer contre Bauer, ça suffisait pour me faire revenir pour le final. Mais les scénaristes ont jugés que ça ne devait pas suffire en sortant de leur chapeau le cliffhanger le plus incroyable de la série. Et là, j’avoue je suis bluffé par ce retournement de situation, Chloé tombe dans les pommes en plein milieu de l’action. Mais où ont ils été chercher cela, je vous le demande ? Chloé est elle victime d’un empoisonnement alimentaire ? A t’elle simplement sommeil (après 23 heures debout et plus, ça se comprend) ? Ou alors vu la tête qu’elle fait toujours à deux doigts de vomir sur sa console, serait elle enceinte ? Cela serait logique vu l’odeur de soap régnant à la CTU. Et surtout, on n’a jamais eu de baby menace dans la série, c’est le moment ou jamais. En même temps, ce n’est pas la vieille Karen et son syndrome post ménopause qui pourrait nous sortir ce genre d’intrigue.

Bilan : On attend beaucoup, il ne se passe trois fois rien. Le peu d’action ne sert même pas à relancer l’intrigue, on préfère terminer l’épisode sur un final totalement bidon dont on a rien à faire. Quant à Josh, mis à part sa mère hystérique, je ne vois vraiment personne se souciant de son sort si ce n’est son grand père rêvant d’un avenir meilleur pour sa génération future aux yeux bridés. Ne nous trompons pas sur les intentions de Jack, ce qui l’intéresse c’est d’en découdre avec son père et accessoirement avec Cheng. Josh est un simple prétexte pour Jack la menace.

Posté par tao of myself à 05:16 - 24 - Permalien [#]