Critik en séries

Blog sur les critiques et impressions des épisodes de série tv : The oc, grey's anatomy, everwood, le monde joan, house, ugly betty, Lost, FBI portés disparus, boston legal,...

samedi 24 mai 2008

House : 4.07 La belle et la bête

uglyhouseOn a eu Ousama Ben Laden, rien de plus normal de voir Elephant man débarquer chez House avec en plus une équipe de télévision finançant son opération. Mais la caméra n’empêche pas notre génial docteur d’être toujours " délicat ". House s’amuse d’ailleurs beaucoup en repoussant ou utilisant les journalistes en fonction de ses envies. Ainsi il écarte les journalistes en squattant des endroits insolites pour les réunions avec son équipe mais les utilise pour énerver Cuddy dont il repend la rumeur d’une vilaine moustache. House peut de toute façon tout faire pour paraître détestable à l’écran, la caméra made in TF1 va gommer tout cela et sortir un reportage à la gloire du bon, gentil et merveilleux docteur House. Un comble. Le style noir et blanc rend bien avec des contrastes assez profonds et cela offre de nouvelles sensations car on n’est pas habitué à ce type de traitement de l’image dans la série et ça change agréablement. Amusant aussi de voir combien la caméra influence les comportements de l’un et de l’autre. Kutner essayant de se faire bien voir, Taub contredisant House uniquement car la caméra est là ou encore Amber et son rouge à lèvres de prostituée.

On continue de s’intéresser à chaque candidat à tour de rôle et cette fois, Taub le chirurgien esthétique s’oppose à House. Mais avec House il vaut toujours mieux l’attaque que la défense. Donc en le contredisant, Taub marque des points et évite l’élimination. Cela n’empêche pas House de fouiller dans le passé de son assistant et on nous révèle un vilain petit secret, Taub ayant été infidèle à sa femme. Mais comme il le dit si bien, certains trompent leur conjoint, d’autres se bourrent de petites pilules. A chacun son vice. Plus que ces petites pilules, le réel problème de House en ce moment ce sont les femmes. Il commence à regretter d’avoir engagé le docteur Terzi car si elle est extrêmement belle, elle n’en est pas moins idiote et n’est pas la hauteur pour intégrer l’équipe. House se met alors à douter sur sa capacité à juger de manière objective les femelles du groupe ce qui est extrêmement marrant à voir. Ainsi il demande à l’un des mecs du groupe de répéter ce que vient de dire numéro 13 pour être plus objectif. Par contre, il l’avoue, Cameron était brillante. Y aurait il de la nostalgie dans l’air ? Cameron n’a de toute façon toujours pas fait le deuil de sa démission. Elle avoue devant les caméras aimer House avant d’essayer de modérer ses paroles sous l’œil amusé de Chase.

Amber est verte de jalousie face à Terzi et elle a au moins la franchise de le dire ouvertement et elle n’a pas tort. Car c’est tout de même assez gonflé de recruter quelqu’un uniquement sur base de son physique là où les candidats ne crèvent depuis plusieurs semaines pour obtenir une place dans l’équipe. House reste malgré tout juste sur ce coup là et finit par virer Terzi sans ménagement et cela devant tout le monde. Cruel, car elle a tout quitté pour le rejoindre mais on le sait, avec House il ne faut pas chercher une logique dans son comportement.

Le patient mis à part sa grosse tête n’est pas mis intéressant et on met simplement en avant le fait que cette opération va changer sa vie, que les gens le dévisagent sans arrêt,… Bref tout cela on pouvait s’y attendre en lisant le pitch de l’épisode dans son programme télé et rien de plus. Donc mis à part le cas hors du commun, l’intrigue est traitée comme n’importe quelle intrigue de malade dans House, on a même droit à l’éternel sang vomi par le patient durant un examen. Rien de spectaculaire donc. Au plus, cela permet à numéro 13 de se racheter de la mort du patient de l’épisode 4.03 en trouvant l’énigme toute seule comme une grande.

Au final, on a droit à un statu quo du côté des virés car Terzi part aussi vite qu’elle est arrivée. Une manière de faire durer les éliminations mais qui permet aussi mieux connaître les candidats et la nouvelle équipe de cinq fonctionne de mieux en mieux au point que je voudrai tous les garder. Les prochains épisodes seront très intéressants de ce point de vue là. Alors le prochain candidat à partir ? Je dirai la garce. Elle est trop jolie, cela joue contre elle si on s’en tient au thème de cet épisode.

En ce qui me concerne, je commence à avoir un gros problème. Comme House je commence à ne plus savoir être très objectif devant la série. J’aurai pu dire que cet épisode était moyen mais au contraire, je dirai qu’il est bon car une fois de plus j’ai passé un bon moment. Je ne me suis pas ennuyé une seule seconde et la répartie de House face à n’importe quelle situation est toujours aussi fun car même si tout est écrit et parfois trop, ça semble incroyablement naturel et c’est un pur bonheur de suivre semaine après semaine un personnage qui n’a rien perdu de sa saveur en 4 saisons. Toujours aussi piquant.

Posté par tao of myself à 15:26 - Dr. House - Permalien [#]