Critik en séries

Blog sur les critiques et impressions des épisodes de série tv : The oc, grey's anatomy, everwood, le monde joan, house, ugly betty, Lost, FBI portés disparus, boston legal,...

vendredi 23 mai 2008

Damages : 1.12 There's no "we" anymore

pattyVoilà, on sait tout. Les histoires et le timing se rejoignent. On pourrait se dire tout ça pour ça. 12 longs épisodes pour arriver finalement à un résultat assez simple. Mais au moins Damages ne fait pas dans la surenchère comme 24 ou Prison break et on a une histoire parfaitement cohérente, incroyablement prenante et au fond vraiment terrible, montrant jusqu’au les gens puissants peuvent aller pour sauver leur peau. Un univers féroce auquel il vaut mieux parfois ne pas appartenir. Et ce n’est pas encore terminé car il reste un dernier épisode qui servira sans doute d’épilogue à toute cette histoire. L’ensemble des intrigues de la saison étant résolu dans cet épisode.

Ray Fiske est mort et si elle est choquée, Patty s’interdit de craquer. Elle continue de réfléchir et appelle Ellen pour se débarrasser des documents compromettants. Entre temps, la mort de l’avocat fait la une des infos et toutes les pièces du puzzle se mettent en place. En fait on avait déjà tous les éléments à portée de main dès le 1.11, il suffisait d’assembler les différents morceaux. David comprend où Ellen était passée et lui demande de choisir entre lui et son travail comme on le sait déjà. Katy en bas de l’immeuble n’a sans doute pas vu Ellen partir. Elle monte à l’appartement pour remettre la cassette des aveux de Gregory à son frère qui la cache en lieu sûr avant de la visionner et d’appeler Ellen.

Dans le même temps Frobisher est bouleversé par la mort de Ray. Mais comme Patty il n’a pas le droit de se laisser aller s’il veut sauver sa peau. Il trouve dans le bureau de Ray, la lettre de Molina. Celle qui a tant bouleversé Ray lors du précédent épisode. Une lettre dans laquelle Gregory mentionne la casette. Il faut donc la retrouver et c’est à ce moment là que tout bascule. C’est Frobisher qui met le feu aux poudres. D’abord ses hommes vont chez Ellen, en tuant au passage David et ensuite chez Patty où ils trouvent Ellen. Heureusement pour lui, Michael était sorti ce soir là. J’ai d’ailleurs bien aimé la petite scène entre Ellen et Michael. Il y a un bon feeling entre les deux acteurs. Même si on sait ce qu’il va arriver, j’ai vraiment été triste pour David car forcément on savait où cela allait aboutir. Tout est simplement parfait, mis à part le passage en coup de vent de Lila la cinglée qui était un peu ridicule. On aurait pu l’éviter. Elle même a échappé de près à la mort et aurait aussi été tuée par les hommes de main si David ne l’avait pas mise dehors.

Arrivée à la maison de la plage, Patty s’autorise enfin à craquer, refuse de répondre à ses appels. Mais elle finit par retourner en ville pour aider Ellen qui a très bien appris sa leçon. Ne faîtes confiance à personne et encore moins à Patty Hewes. Ellen possède la casette pour faire tomber Frobisher mais avant elle veut être innocentée du meurtre de David, savoir qui est derrière cela et demande à Patty de la défendre. Maligne la petite, même si elle s’est faite manipuler dès le début par le vieil avocat à l’accent anglais qui semble également de mèche avec Frobisher et à voir les deux types louches suivre Ellen à la fin, on peut également craindre pour sa vie dans le final de la saison car Frobisher ne va certainement pas se laisser attraper aussi facilement. On sait aujourd’hui de quoi est capable cet homme.

Arthur montre d’ailleurs son vrai visage dans cet épisode. Il avait une profonde amitié pour Ray, c’est vrai mais cela ne l’empêche pas d’être une ordure. J’ai été un peu amusé par la façon dont il reçoit Mallory la femme de Ray. Ça l’emmerde de la voir et il s’en cache à peine. En particulier quand il la raccompagne à la porte d’entrée. Il sniffe de la coke, saute une prostituée et fait ce qu’il faut pour retrouver la cassette. Peut importe ce que cela demande. Bien sûr, on veut tous sauver notre peau dans les moments difficiles mais cela nous donne t’il vraiment tous les droits ? De nous placer au dessus des lois ? C’est là la véritable interrogation de l’intrigue. Il faudra maintenant voir de quel côté la balance va pencher lors de l’épisode final. Frobisher va t’il ou non s’en sortir ? Patty arrivera t’elle à le coincer ? Et Ellen dans tout cela ? On sort finalement le cœur léger de cet épisode car on a enfin toutes les réponses à nos questions mais rien n’est pour autant fini et c’est sans doute là que l’on remarque à nouveau l’intelligence de la série. Elle ne joue pas jusqu’à la dernière seconde pour captiver le téléspectateur mais elle s’offre le luxe d’un dernier épisode épilogue pour analyser la situation après coup.

Posté par tao of myself à 18:47 - Damages - Permalien [#]