Critik en séries

Blog sur les critiques et impressions des épisodes de série tv : The oc, grey's anatomy, everwood, le monde joan, house, ugly betty, Lost, FBI portés disparus, boston legal,...

lundi 12 mai 2008

Damages : 1.11 I hate these people

ihatethesepeopleLa fin de saison approche à grand pas et on fait le ménage dans Damages. On commence à y voir plus clair mais la situation reste toujours autant embrouillée car les certitudes acquises lors des derniers épisodes volent en éclat. Gros plan donc sur Ray Fiske. On en apprend davantage sur l’avocat de Frobisher et sur ses liens avec Gregory Molina. Simple serveur pour lequel il s’est épris. On savait déjà beaucoup de choses mais le fait de les mettre en scène apporte des certitudes. Ray a donc demandé à Molina d’aller en Floride en échange d’action de la société de Frobisher. Quand le vent a tourné, il a conseillé à Molina de vendre ses actions. L’attirance de Ray pour Gregory est clairement montrée au grand jour et je me suis même demandé à un moment si je ne me méprenais pas sur ce aspect " slasher ". Autrement une romance impossible entre deux personnages du même sexe d’une série (comme Kyle et Declan dans Kyle XY). Ray apaise mes doutes en embrassant Gregory. Ouf, je n’ai donc pas imaginé moi même cette vibration entre eux. On a maintenant le fin mot de la rencontre entre Moore et Frobisher en Floride. Moore tout en travaillant à la commission pour faire tomber Frobisher jouait un double jeu en torpillant l’enquête qui n’a pas abouti. Informé de l’enquête sur sa compagnie, Frobisher a vendu ses actions. Cela ne l’a pas empêché de faire un discours plein de confiance à ses employés comme il le racontait lors de son audition dans l’épisode précédent.

Concernant Ellen, je m’étais trompé sur elle. Elle est finalement moins mouton, béni oui oui que je ne le pensais. Si elle accepte de poursuivre l’affaire afin d’avoir les preuves pour aider les employés floués, elle refuse par contre de retourner travailler pour Patty. Ça ne l’empêche pas jouer à un jeu dangereux car lors de son rendez vous avec Moore, elle retrouve celui ci mort. Peu effarouchée, elle s’empare des preuves dont elle avait besoin liant Ray Fiske à Molina. De quoi pouvoir le faire chanter dans la sublime scène finale où Patty et Ray jouent carte sur table. Patty lui propose de se la jouer soft, faire tomber Frosbisher et d’ensuite intégrer le cabinet Hewes et associés. Elle ne recule devant rien, je parie même qu’elle lui aurait réservé l’ancien bureau d’Ellen. Comprenant qu’il est de toute façon fini, Ray se suicide devant les yeux médusés de Patty… laissant une goutte de sang sur le mocassin blanc de l’avocate. Tous les détails ont donc leur importance. 6 jours plus tard, Patty découvre apparemment seulement sur son portable la mort de David grâce aux nombreux messages de Tom. La situation lui a donc clairement échappé. Elle a préféré fuir mais ce n’est pas pour autant que le compteur s’est arrêté de tourner. La mort de Fiske semble donc être l’élément déclencheur de toute cette histoire car cette mort aura un impact plus que considérable sur Frobisher. Comment va t’il réagir en apprenant le décès de son plus fidèle allié ?

On comprend maintenant mieux pourquoi Patty a tout lâché. Même si là encore il manque des éléments au niveau du timing. Ellen et Patty doivent au moins encore se rencontrer et la dispute avec David n’a pas encore éclaté. Maintenant, on peut d’autant plus comprendre pourquoi David demande à Ellen de tout lâcher avec les morts qui s’accumulent dans cette sombre histoire. Il s’agit maintenant de nous éclairer sur ce qui est arrivé à David mais aussi à Ellen ? Les deux évènements sont ils d’ailleurs vraiment liés l’un à l’autre ? Déjà on a cette folle de Lila qui envoie des cadeaux plutôt bizarres à notre joli petit couple et qui rode même dans l’appartement sans qu’Ellen ne la remarque. Une scène à la fois marrante et inquiétante. Et puis, que fait Katy en bas de l’immeuble alors que l’on voit Ellen partir après sa fameuse dernière dispute avec David ? Katy aurait elle tué son frère avant d’aller ensuite reconnaître son corps à la morgue ? J’ai un peu du mal à le croire. Et puis il y a cette phrase " Regrettez vous ce que l’on a fait ? ". De quoi Ellen parlait t’elle exactement ? Visiblement cela dépasse de loin la mort de Molina ou de Fiske. D’ailleurs il y a un petit truc que j’aime bien dans la série, le titre est chaque fois une réplique clé d’un des personnages. Je trouve ça astucieux et amusant surtout que cette phrase est toujours utilisée à bon escient.

Bref, plus on en apprend et moins on est certain de quoi que ce soit dans ce thriller absolument diabolique. A chaque générique de fin, il y a de quoi s’arracher les cheveux car on veut toujours en savoir plus, comprendre, voir l’épisode suivant au plus vite. Généralement, j’aime faire durer le plaisir avec une série mais là j’ai terriblement envie de tout savoir. J’avais rarement ressenti cette excitation depuis la saison 2 de 24. Même Lost ne m’a jamais fait cet effet de vouloir regarder l’un derrière l’autre les épisodes. Un série infernale, formidable, à la mécanique impitoyable.

Posté par tao of myself à 15:37 - Damages - Permalien [#]