Critik en séries

Blog sur les critiques et impressions des épisodes de série tv : The oc, grey's anatomy, everwood, le monde joan, house, ugly betty, Lost, FBI portés disparus, boston legal,...

vendredi 9 mai 2008

24 : 6.19 De minuit à 1h00

buchannonEntre deux musiques larmoyantes du Télévie, la chasse à l’homme se poursuit pour empêcher Jack de livrer la technologie russe aux Chinois. Et comme la série repose exclusivement là dessus, les Chinois obtiennent le module en question et cela malgré le plan génial de l’explosion au C4 de Jack et l’intervention musclée de la CTU. Les Chinois sont d’ailleurs bien armés car ils éclatent un hélico au bazooka. Plutôt pas mal du tout ça. Audrey est plus perturbée qu’on ne l’avait cru au départ et ce retournement de dernière minute me plait beaucoup. Ça offre une nouvelle problématique. Rikiki Schroder s’impose de plus en plus comme un successeur potentiel de Jack. Ce dernier étant de train de se saborder aux yeux de la cellule et de la présidence. On se demande même comment quelqu’un pourra un jour lui confier une nouvelle mission officielle dans les futures saisons de la série.

Visiblement pas Buchannon, celui est prié de s’en aller pour des raison politiques. Et oui, on ressort au bon moment les arguments de la démission de Karen pour accabler son mari. La pauvre est même forcée de virer son propre époux afin de préserver sa place stratégiquement plus importante auprès de la présidence. D’autant plus maintenant car Daniels a pris les pleins pouvoirs. Et attention, le président interimaire est un vieux pervers. C’est lui même qui l’avoue et j’ai trouvé cette scène avec son assistante absolument tordante. On pouvait déjà avoir des doutes sur leur relation, mais on comprend maintenant clairement qu’elle n’est ni sa femme ni sa compagne mais plus exactement sa maîtresse. De quoi relancer l’intrigue soap mais cette fois du côté de la Maison blanche. Dans une totale " cohérence " avec les épisodes précédents, Buchannon nomme Nadia en charge de la cellule en attendant qu’un chieur de la division vienne à nouveau tout foutre en l’air. ça va tout de même très rapidement dans cette série. Il y a quelques heures, Nadia était accusée de trahison et maintenant elle est à la tête de la CTU. C’est tout de même pas très crédible tout cela, mais au moins il y a une certaine logique à différents événements. Doyle est devenu le nouveau chouchou de Nadia, celle ci se retrouve grand manitou. Il y a donc fort à parier qu’ils vont tous les deux se liguer contre Jack et Audrey pendant que les gentils Chloé et Milo vont tout faire pour les aider.

N’oublions pas Morris non plus, celui ci donne sa démission à Buchannon juste après s’être ramassé en pleine gueule une bonne grosse claque de la part de Chloé qui lui a demandé " de ne plus armer des armes nucléaires pour les terroristes " lors d’une de leur séance de thérapie de couple improvisée. C’était vachement drôle de la part de Chloé de sortir ça à Morris. Maintenant est ce vraiment une porte de sortie pour le personnage ? Si c’est le cas, ce serait vraiment pathétique et montrer qu’il n’a jamais servi à rien. Par contre comme il a un pied hors de la cellule, il pourrait servir de contact à l’extérieur pour l’une ou l’autre mission clandestine. A condition que Chloé s’excuse et soit très gentille avec lui dans les douches.

Je ne vais pas dire que c’est un bon épisode mais on limite malgré tous les dégâts. L’épisode en lui même tient plus ou moins la route car il est rythmé, il y a des coups de théâtre pas trop mal. Mais dès qu’on y réfléchit deux secondes entre les pubs nombreuses de RTL, tout s’écroule car l’épisode repose sur du vide. La preuve, on est obligé de ressortir l’histoire du début sur la libération de Fayed que l’on pensait réglée depuis longtemps et les vieilles ficelles de changement de direction à la CTU et l’éternel Jack contre le reste du monde.

Posté par tao of myself à 12:05 - 24 - Permalien [#]