Critik en séries

Blog sur les critiques et impressions des épisodes de série tv : The oc, grey's anatomy, everwood, le monde joan, house, ugly betty, Lost, FBI portés disparus, boston legal,...

lundi 28 avril 2008

Grey's anatomy : 4.12 Where the wild things are

sloan_sheperdRetour de Grey’s anatomy. Rien n’y a vraiment changé si ce n’est les coiffures de Miranda Bailey et de Sloan. Ce dernier se la joue très McDreamy, bigoudis dans les cheveux et rasage foireux. Derek et Rose sont heureux mais je soupçonne le beau gosse de faire tout cela dans l’unique but de faire réagir Meredith. Car bizarrement, chaque fois qu’on voit Derek et Rose ensemble, Meredith n’est jamais bien loin. Comme quoi la fourberie n’est pas une spécialité belge, mais est aussi à la mode à Seattle.

Mis à part cela, nos résidents participent à un stupide concours dont la récompense est un ridicule pager à paillette. Normal donc de voir Cristina abandonner la compétition afin de regarder (sans toucher) le docteur Hahn pratiquer une opération. Leur rivalité devient de plus en plus insupportable. Surtout quand Cristina devient prisonnière dans son propre appartement car Erica passe une soirée lesbienne avec Callie. On se croirait revenu au lycée. Non mais franchement elles ne savent se comporter deux secondes comme des adultes ? C’est trop leur demander ? La remarque est également valable pour Izzie totalement insupportable de sa première à sa dernière scène. Elle est tellement obsédée par le concours qu’elle invente des malades imaginaires à un patient et lui fait subir toute une série de test aussi douloureux qu’inutiles. Pauvre Cheech Marin, au moins dans Nash Bridge il était relax, c’était Don Jonhson qui faisait tout le travail.

Plus marrant par contre, pour embellir son horrible appartement qu’elle partage avec George, Lexi se met à voler des trucs à l’hôpital. Les tableaux se trouvant dans les couloirs, les oreillers et même un bouquet de fleurs reçu par Rose de la part d’un patient. Je dois dire c’était assez marrant comme intrigue et ça m’a rappelé les moments loufoques et amusants des premières saisons. Aujourd’hui on en est bien loin.

Arrive alors les deux " Carnival girls " qu’on nous annonçait il y a quelques semaines. Amy Madigan est excellente en psy de Meredith. On ne l’a pas beaucoup vu mais l’actrice est toujours aussi excellente. Heureusement on a évité Tifany Amber Thiessen qui était en début de saison pressentie pour le rôle de psy et accessoirement sœur de Derek Sheperd. Cette idée a fort heureusement été abandonnée. Tout comme celle de la participation de Josh Jackson (Pacey Witter dans Dawson) qui devait au départ servir de nouvelle petite histoire d’amour à Cristina. Dans l’intrigue médicale, Clea Duvall a laissé tomber sa panoplie de robocop de Heroes et campe une fille un peu perdue. Son petit ami l’a épousé sur un coup de tête 10 jours après leur rencontre… mais sa tumeur inopérable pourrait expliquer sa soudaine spontanéité de mâle. Malheureusement dans l’aventure, son frère s’est fait attaquer par un ours de sa faute et en est mort. Les boyaux du gars font vraiment très très faux. On dirait de la saucisse de porc. Y aurait il eu des restrictions de budget dans la série depuis qu’elle se fait battre chaque semaine par Les Experts de CSI ? Une chose est certaine, on reverra Clea Duvall et son mari car Meredith a trouvé une solution pour opérer la tumeur dite inopérable. Mais pour cela, elle a besoin de Derek, professionnellement parlant, cela va sans dire.

En conclusion, je dirai que c’est un bon retour pour Grey’s anatomy car on retrouve la série tel qu’on l’avait quitté. Il n’y a rien de plus. Rien de moins bien, rien de meilleur. C’est sans doute cela le problème. La série n’arrive plus à nous prendre par les sentiments et à nous faire vivre de grands moments de montagnes russes émotionnelles comme elle savait le faire dans les premières saisons. Sans doute l’habitude qui veut cela. On connaît les personnages, les types d’intrigues qui vont avec et il n’y a plus de surprises. Quoi qu’il en soit, la série reste agréable à suivre mais sans doute un peu trop routinière.

Posté par tao of myself à 12:17 - Grey's anatomy - Permalien [#]