Critik en séries

Blog sur les critiques et impressions des épisodes de série tv : The oc, grey's anatomy, everwood, le monde joan, house, ugly betty, Lost, FBI portés disparus, boston legal,...

mardi 22 janvier 2008

Ugly Betty : 2.11 Zero worship

betty11Les épisodes inédits de la saison 2007-2008 commencent à se faire de plus en plus rares mais Ugly Betty est là pour nous redonner le sourire. Du moins ça dépend dans quelle partie de l’épisode.

Pas dans la partie consacrée à la semaine de la mode, non ça c’est certain. Au départ Mode magazine avait quelque chose de snob, de froid et depuis la mort de Bradford et le départ forcé de Wilhelmina, je trouve l’ambiance beaucoup trop cool. Surtout pour Betty devenue limite la nouvelle égérie du magazine. Henry l’embrasse même de façon ultra romantique dans les couloirs du magazine. On n’aurait jamais vu cela avant. Bref Fey et Bradford doivent se retourner dans leur tombe respective. Certes l’idée des modèles en bonne santé et non anorexiques était une belle idée mais ça fait trop "bonne conscience ". Où est passé le côté mordant et piquant de la série ? Là on se croirait dans un monde de bisounours. Même si au bout du compte on se rend compte que le public est tellement habitué de toutes ces images de mannequin ultra mince qu’il veut plus rien d’autres. Et quand on lui montre quelque chose de différent et de plus réel, il réclame cette vision de la réalité sortant d’une pub pour l’Oréal. Là dans un sens c’est un bon point mais ce n’est pas ce qui saute en premier quand on regarde l’épisode. Et puis comble de l’horreur, j’ai cru percevoir des ondes autour de Betty et de Daniel lorsqu’il vient la voir dans le Queens. Des ondes nous disant " oui, oui, un jour ils seront ensemble ". Beurk, je ne pourrai jamais me résoudre à cette idée et j’espère que Ugly Betty arrivera à échapper à la malédiction des différentes versions de " Yo soy Betty la fea ". Betty et Daniel ne doivent pas sortir ensemble. Jamais, jamais, jamais. Ce sera mon mot d’ordre jusqu’à ma mort lol. A part cela, excellente confrontation entre Betty et Alexis dans les toilettes. Rebecca Romijn est à nouveau à tomber par terre, cette fois dans une robe bleue et nous montre une fois de plus combien c’est cool d’être un mec dans le corps d’une femme.

Le petit tour de l’entreprise pour la classe de Justin était amusant mais c’est quoi cette nouvelle coiffure pour Justin ? Et il m’a l’air encore plus gay, c’est même un peu trop appuyé. Par contre j’ai bien aimé la petite fille un peu banale qui essaye d’intégrer le groupe des chipies. Merde, elle me dit quelque chose, mais où l’ai je déjà vu ? Dans Desperate housewives ? Oui Je pense que ça doit être dans cette série mais impossible de la resituer avec certitude. Quelqu’un aurait il la réponse ?

Pour avoir de bonnes intrigues, il faut aller du côté des méchants. Tout d’abord Wilhelmina devenant toute gentille à cause des hormones qu’elle prend pour être super fertile. Mais toutes les injections du monde n’arrivera jamais à la rendre enceinte. La belle a dépassé la date de péremption depuis au moins des lustres et plus encore. Elle cherche donc avec Marc une mère porteuse. D’abord sa bonne mais celle ci se retrouve être une dominatrice faisant des films pornos pour arrondir ses fins de mois, rien que ça. Notre duo diabolique se reporte donc sur Christina qui a besoin d’argent pour soigner son mari mourant. Franchement je ne sais pas trop quoi penser cette intrigue. Les histoires de grossesse, je trouve toujours cela terriblement ennuyeux dans les séries. Mais bon remettre en route le trio Willy, Marc, Christina est une bonne idée. Mais j’espère qu’au final il n’y aura pas de bébé Meade.

Au final, c’est Amanda qui s’en sort le mieux. Grâce à Marc elle fait appel à une voyante pour en apprendre d’avantage sur son père. Toute cette partie est à mourir de rire avec la voyante délirante sortant ses prédictions comme le père Fouras sort ses énigmes de Fort Boyard. Bref on n’y comprend pas grand chose sauf quand la prédiction se réalise. Ainsi le père d’Amanda serait le chanteur du groupe Kiss ! Plutôt délirant comme idée. Je demande à voir. A mon avis ce sera encore plus tordu que ça. La discussion de Betty et d’Amanda au sujet de leurs mères était vraiment touchante. C’est très rare de voir les deux jeunes femmes se parler de façon si franche et sans méchanceté mais ça fait vraiment du bien. Dans un autre univers peut être pourraient elles être des amies. Enfin, il ne faut pas trop délirer non plus. En plus on nous fait envisager un baiser entre Amanda et Betty. Heureusement on l’évite mais j’ai bien cru qu’on allait y avoir droit. La série est finalement bien plus subtile. Petite guest star pour Lil Bow Wow qui a bien grandi pour devenir Sexy Bow Wow. Séquence assez inutile qui est là uniquement pour faire la promo du jeune rappeur. J’ai trouvé cette panne d’ascenseur amusante mais c’est purement commercial.

Bilan : Un épisode qui fait passer un bon moment mais qui rend la série un peu trop lisse, un peu trop idéalisée. Alors qu’au départ Ugly Betty devait être une critique du monde, on y est maintenant très loin. Et Betty l’outsider fait maintenant triompher toutes ses idées. Ça m’énerve vraiment ce changement de direction depuis que Daniel et Alexis sont seuls à la tête de l’entreprise.

Posté par tao of myself à 17:37 - Ugly Betty - Permalien [#]