Critik en séries

Blog sur les critiques et impressions des épisodes de série tv : The oc, grey's anatomy, everwood, le monde joan, house, ugly betty, Lost, FBI portés disparus, boston legal,...

lundi 9 juillet 2007

Weeds : 1.03 Bonheur sur ordonnance

hunter_parishUn peu moins bien par rapport aux deux premiers épisode. Peut être car Celia est un peu plus en retrait. Mais la série reste très sympathique. Nancy continue son petit business mais est contrecarrée par un concurrent légal, car en Californie on peut prescrire sur ordonnance du cannabis. Et oui ! Doug a effet trouvé le moyen de se procurer une carte lui permettant d’avoir accès à cette boutique de cannabis qui est une vraie caverne d’Ali Baba comme le découvre Nancy avec ces sucettes, ces gâteaux, son chocolat comprenant tous un ingrédients très spécial le cannabis. Le commentaire audio de Craig X est à ce titre très intéressant, celui étant un vrai militant pour la légalisation du cannabis et le propriétaire d’une vraie boutique légale de cannabis à Los Angeles. Il explique d’ailleurs avec de nombreuses explications la différence entre la bonne et la mauvaise herbe. Il conseille même d’écouter son commentaire entre potes tout en fumant un joint. Nancy s’affranchit et diversifie sa production en cuisinant aussi son herbe qu’elle revend ensuite aux drogués du club de poker. Elle commence aussi à sortir la tête hors de l’eau niveau finance grâce aux bons conseils de Conrad. Y aurait il de la romance dans l’air entre Nancy et lui ? Pourquoi pas, ça pourrait être sympa à voir.

Nancy entre ses petites préparations culinaires doit garder l’œil ouvert car un couguar rode dans les parages et Shane est décidé à descendre le " petit chat ". Il y arrive d’ailleurs, même si sa mère ne le croit et pense plutôt que son fils a tué le chat des voisins. La fin est d’ailleurs très drôle quand Nancy comprend que Shane n’a pas menti. Le regard de Mary Louise Parker à ce moment là est tout simplement hilarant. L’autre fils Botwin, Silas, s’est bien remis du départ de sa copine et ne pense plus qu’à une chose, se faire sucer par la sourde du lycée durant une petite fête. Sourde mais pas stupide vu qu’elle lui joue un vilain tour avec une bombe de peinture bleue. La bonne des Botwin aura d’ailleurs toute les difficultés du monde pour enlever cette vilaine tache sur le caleçon du gamin avant d’y renoncer. Une partie vraiment très très marrante de l’épisode. La fin voit aussi le rapprochement entre Silas et la file sourde. Peut être une vraie romance en perspective. A moins que ce ne soit qu’un plan cul pour le jeune garçon. La série est totalement décomplexée par rapport au regard sur la jeunesse d’aujourd’hui et c’est l’un des aspects de la série qui me plait le plus jusqu’à présent. Elle rappelle par certains côtés les films de Larry Clark.

Celia nous prouve une nouvelle fois qu’elle est un personnage vraiment à part. Sa discussion à propos des lesbiennes avec Nancy est à mourir de rire. Elle était apparemment vraiment sérieuse quand elle a proposé à Nancy de coucher entre filles juste pour faire chier son mari. Tiens justement en parler de chier, l’intrigue scato de Nancy et de sa fille n’est pas très relevée même si c’est forcément marrant. Le meilleur moment reste tout de même la dispute entre Celia et Dean dans leur chambre. Celia se montre toujours aussi garce mais réaliste sur le sort réservé aux petites filles grosses. Selon elle, shit girl est un meilleur surnom que fat girl. C’est assez immonde mais très drôle.

Bilan : Pas le temps de s’ennuyer dans ce nouvel épisode de Weeds. On aborde également un sujet assez sérieux des clubs de cannabis et du problème de sa légalisation pour les malades, même si les clients du shop semble tout sauf souffrant et qu’il y plane un parfum d’hypocrisie. Les Botwin deviennent de plus en plus attachants et on commence à beaucoup mieux les connaître. Bref, la série s’est maintenant mise en place après deux épisodes servant d’introduction à ce petit monde de l’herbe.

Et pour terminer, voici le générique de Weeds " Little boxes " :

Posté par tao of myself à 19:20 - Weeds - Permalien [#]