Critik en séries

Blog sur les critiques et impressions des épisodes de série tv : The oc, grey's anatomy, everwood, le monde joan, house, ugly betty, Lost, FBI portés disparus, boston legal,...

dimanche 13 mai 2007

House : 2.19 House contre Dieu

house_godNouveau changement de dynamique. Exit Cuddy. Dans cet épisode c’est Wilson qui donne le change à House et pour le première fois depuis le début de la série, le cancérologue a une intrigue médicale a lui tout seul. Un vrai miracle. Et c’est le cas de le dire vu que le patient du jour est un jeune guérisseur évangéliste interprété par Thomas Dekker ( Zach, le copain de Claire Benett dans Heroes).

Boyd parle donc à Dieu. Ce dernier lui raconte plein de choses notamment sur la petite vengeance de Cameron à Foreman et forcément Dieu lui a aussi parlé de House ce qui a le don d’irriter notre très cher médecin qui n’en croit pas un mot. House s’accroche bien entendu au rationnel même si une bonne partie de l’épisode brouille les cartes en nous présentant des faits pour le moins inexplicables. Ce sera pour mieux en trouver la cause rationnelle en cours de route. House pas vraiment en accord avec toutes ses bondieuseries part en guerre contre Dieu. Aidé par un Chase sarcastique qui a décidé de compter les points. House 1 Dieu 2. Il est temps de ramener le score en faveur de cette bonne vieille médecine. On ne tergiverse pas trop pour le cas du gamin, après un petit tour de table et un scanner, tout le monde est d’accord pour dire qu’il souffre d’un sclérose tubéreuse au cerveau. D’où les convulsions et les visions et pourquoi pas même Dieu. Dieu est une sclérose tubéreuse, c’est bien connu. Pas bol, Boyd ne veut pas se faire opérer. Selon lui, c’est un moyen comme un autre de mettre sa foi à l’épreuve comme Dieu a fait avec Moise, Abraham et Joan Girardi. House fait alors appel aux dons de Wilson afin de persuader le garçon de se faire soigner. Même si au fond, je ne suis pas sur qu’il se fasse opérer. Mais ce n’est pas le plus important.

L’intrigue prend une autre tournure avec la patiente de Wilson. Celui ci traite Grace une patiente en phase terminale a qui il a fait accepter sa maladie et sa future mort. Grâce à Wilson, elle est toute contente de mourir mais Boyd en pleine transe lui annonce que Dieu va la guérir. Comme de juste, avec la foi, la tumeur au foie rétrécit. Pour une fois, la série prendrait elle une tournure mystique ? Non, non, non. House est bien décidé à prouver qu’il y a une explication toute rationnelle à cette histoire. Greg House trouve la réponse et prouve en même temps que notre guérisseur n’est pas un saint mais seulement un garçon de 15 ans. On nous apprend donc que l’herpès aime les tumeurs et s’attaque à celles ci. Conclusion, Boyd a refilé cette MST à Grace et le cancer a un peu régressé, du moins pour un temps. Bravo House. Il finit donc par gagner la partie contre Dieu, qui en aurait douté.

Entre deux mystères, House organise une soirée poker et comme il n’a pas vraiment d’ami, il invite le teinturier ou un mec trouvé à l’arrêt de bus. Ah si, il y a quand même Wilson comme tête connue autour du tapis vert, mais celui ci sert surtout de punching ball à House qui d’une vanne à une autre en arrive à l’horrible conclusion que Wilson a couché avec Grace et il s’est même installé chez elle. Wilson, Wilson, Wilson, petit coquin va. Cette situation est de tout façon provisoire car de 1) Grace va mourir bientôt et de 2) elle part en voyage en Italie comme elle l’avait toujours rêvé. Conclusion Wilson se retrouve une nouvelle fois à la rue. Peut être qu’il va squatter maintenant la maison de Cuddy, sait on jamais.

Cameron, elle, pleurniche toujours parce que Foreman ne veut pas accepter son amitié. Il est capable d’accepter l’existence de Dieu par contre accepter Cameron dans sa vie, il en est incapable. Il est vraiment bizarre ce mec. House, lui, joue les arbitre dans cette histoire digne de la cour de récréation. Par contre Chase se rapproche de House en faisant un peu plus complice avec cette histoire de points. Sauter Cameron la nonne l’aurait il fait devenir gay ? On amène donc timidement un changement de dynamique au sein de l’équipe. ça pourrait être pas mal pour la fin de la saison qui avance a grand pas. A ce sujet, pour ceux qui se posaient la question. Dès la fin de la saison 2 terminée, j’enchaînerai directement avec les analyses de la saison 3. Pour une fois que RTL-TVI a une bonne idée, on ne va pas s’en plaindre.

Bilan : House est plus fort que Dieu ! Et il nous le prouve de manière scientifique dans un épisode sympathique. En apprendre un peu plus sur Wison redonne un vague intérêt au personnage qui après presque deux saisons commence seulement a nous être un peu plus dévoilé. L’absence de Cuddy ne se fait pas sentir et la rivalité entre Cameron et Foreman est amusante surtout avec la tête d’Alison la prude toujours choquée pour un rien.

Posté par tao of myself à 19:15 - Dr. House - Permalien [#]